[Interview] Quelques minutes avec… Laurent CHARBONNET, Régisseur à la Glaz Arena



Laurent CHARBONNET - Glaz Arena

Quel est ton rôle au sein de la Glaz Arena ?

Je suis Régisseur de la salle.

Quelles sont tes missions ?

J’ai 2 missions principales :
  • D’une part, je m’occupe de toute la gestion technique du bâtiment : les contrôles, les vérifications, l’entretien de la salle, et la maintenance avec les différents prestataires.
  • D’autre part, pendant la phase de commercialisation, je reçois les éventuels futurs clients afin de connaître leurs besoins pour étudier la faisabilité de la manifestation. Si l’événement est possible, alors j’accompagne le client sur toute la partie organisation : logistique, mise en place, choix des partenaires/des prestataires. Une fois la manifestation terminée, on fait aussi parfois un debriefing : l’idée est d’avoir un retour d’expérience du client, de savoir ce qui s’est bien passé et connaître les points à améliorer pour la prochaine fois.

Quel est ton parcours scolaire/professionnel ?

J’ai fait mes études en fac de sport. Je me suis spécialisé en Management du sport et après dans la gestion de la sécurité des manifestations. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai été embauché comme Stadium Manager. J’étais responsable d’exploitation d’un stade de foot, pendant 8 ans. J’ai aussi travaillé un an sur les jeux équestres mondiaux, l’équivalent des JO de l’équitation.

Qu’est-ce qui te plaît à la Glaz Arena ?

C’est le côté multi activités. Concert, spectacles, événements d’entreprises, foires, expositions, salons, sports, sports-spectacles… Le spectre des activités possibles est beaucoup plus large que dans un stade de foot. Dans une salle, on peut imaginer des événements à 360°, et créer des shows plus aboutis avec des jeux de sons et lumières, avec un aménagement adapté à la manifestation.

Quels sont les événements de sport-spectacle que la Glaz a déjà accueilli ?

Le championnat du monde trial moto, l’équipe de France féminine de basket, le Championnat de France de tennis de table, et puis bien sûr notre club-locataire de handball : le CRMHB, qui met de plus en plus d’ambiance et d’animation autour de ses matchs, pour que les gens puissent avoir une expérience-spectateur qui va au-delà du résultat de l’équipe.

Et ceux que la Glaz Arena va accueillir prochainement ?

Les Harlem Globetrotters au mois d’avril et le Championnat de France de Kick-Boxing, l’Ultimed Fight Night, en novembre prochain, et puis tous les matchs à venir du CRMHB.

En quoi la Glaz Arena se différencie des autres salles de la région rennaise pour l’accueil de sports-spectacles ?

La Glaz Arena fait la différence sur 3 points :
  • Sa capacité d’accueil : la salle peut accueillir jusqu’à 4 500 spectateurs et peut accueillir de très grandes manifestations.
  • Sa modularité : nous avons un parquet sportif démontable, des tribunes amovibles… la salle est homologuée niveau international pour le handball, basket et volley. Elle s’adapte aussi à tous types d’événements et se dimensionne selon les besoins.
  • Sa modernité : la salle est très bien équipée niveau technologie, informatique… Nous avons très peu de limites pour les organisateurs. Nous avons un cube vidéo au centre de la salle : pour le spectateur comme pour les partenaires ou annonceurs, la visibilité est optimale. La salle est équipée d’une fibre optique, de points RJ45, de prises DMX…
La Glaz Arena est clairement la mieux placée dans la région rennaise voire sur la région Bretagne, pour accueillir des événements de sport-spectacle.

Qu’est-ce qui fait l’identité de la Glaz Arena ?

C’est à la fois d’apporter une expérience unique pour les spectateurs, et aussi de leur permettre d’assister à des événements très variés (séminaires d’entreprise, concert, sport, spectacle de danse…) et de voir la salle dans des configurations différentes. On peut venir 5 fois, 10 fois, 15 fois à la Glaz Arena sans jamais retrouver le même agencement.

Qu’est-ce qui te plait dans ce métier ?

La richesse de ce métier c’est qu’on ne fait jamais la même chose. C’est vraiment passionnant. On part toujours d’une page blanche avec un client. En une semaine la salle peut changer 4, 5 fois de configuration. Il faut faire preuve d’adaptation et garder en tête la même volonté : satisfaire nos clients.